Billet

L’énigme Charlotte Töricht ou comment nos croyances peuvent ébranler notre société ?

Publié le
29 novembre 2018
par mori
Mis à jour le
14 février 2019
médiation culturelle
Fiction scientifique

« L’histoire devint une légende , la légende devint un mythe et pendant plus d’un an on n’entendit plus parler de Charlotte Töricht »

Une année après les sombres événements de la crue du Rhin qui ont secoué notre belle alsace ou comme j’aime souvent le dire notre comté bien aimé , j’aimerai revenir sur le personnage tristement célèbre qui a marqué les médias pendant la crise .

Mes chers lecteurs , geek et geekette , je vous demanderai de prendre place dans la Delorean DMC 12 célèbre voiture crée par Doc Brown qui va nous permettre de retourner dans le passé . Oui je sais que vous aussi vous entendez la célèbre voix de doc s’écrier :

«- MARTY MARTY , nous devons retourner en l’an 2018 précisément le 28 février afin d’éviter que cette hystérique de Charlotte Torricht divulgue des informations complétement erronées créant ainsi une crainte dans la population

-Mais Doc je pense qu’elle a raison cette crue est vraiment le signe de la fin du monde !

-NOM DE ZEUS Marty ton esprit est corrompu je vais utiliser mon inhibiteur à neutron pour te recalibrer »

Nous sommes donc présents en ce 28 février 2018 ou Charlotte, dont le physique est proche de Gollum mais dont la voix détonante me fait penser à Saroumane le blanc , s’apprête brusquement à interrompre un journaliste lors d’une émission en direct ( selon mes sources elle lui a assené un violent coup au mollet et au pied ) pour annoncer que la crue est le signe de la fin imminente de notre monde et qu’elle ne serait ni plus ni moins que le témoin de Dieu dont son rôle est de répandre sa parole (Petit aparté  je tiens à dire mesdames et messieurs que le discours apocalyptique de charlotte relève du parler noir du mordor et qu’il est interdit de l’utiliser dans la cité de Strasbourg 

Charlotte en pensant accomplir sa mission divine à créer une effervescence qui s’est répandue tel un virus dans les médias aussi bien télévisés que sur les internet suscitant dans la population une certaine crainte , des moqueries ou chez d’autres une certaine rationalité demandant d’interner cette femme qui ne fait que créer le conflit .Et sur ce dernier point conflit il y a eu car en dévoilant des informations probablement erronés charlotte a suscité les passions sur les théories du complot et sur la puissance des croyances erronées dans notre société . C’est donc à nous Jedi Gardien de la paix de mener l’enquête et de percer le voile des croyances erronées !

Nous avons donc un choix à faire soit nous prenons la pilule bleue , l’histoire s’arrête là , et on se réveille dans notre lit et on croit ce que l’on veut ou alors on prend la pilule rouge , on reste au pays des merveilles et on regarde jusqu’où va le terrier .

Alors qu'allez vous choisir  ? Bleu ? Rouge ? Pour ma part la rouge car je n'ai pas envie de m'arréter en si bon chemin !                                                                                   

Si vous êtes encore là nous sommes prêts à dévoiler le voile sur les croyances erronés qui peuvent bouleverser une société ! Pour commencer petit moment d’histoire , c’est William James fondateur de la psychologie moderne qui a écrit un ouvrage sur la formation des croyances intitulé « La volonté de croire » ou il suggère que certaines croyances ne sont pas le fruit de connaissances réelles mais sont plutôt constituées de profonds besoins .

On se pose donc la question , pourquoi soutenons-nous des conclusions erronées même lorsque des preuves contredisent ? Pourquoi nous laisser submerger par la peur lorsqu’une femme annonce que la crue du Rhin est le signe de l’apocalypse ? 

La réponse c’est les heuristiques qui sont une stratégie liée à la mémoire qui nous fait évaluer la validité des choses et des événements en fonction du nombre d’exemple du même genre . Pour être plus précis avec une heuristique on va considérer quelque chose de plausible ou pas selon le nombre de fois où nous y avons été confrontés .

Prenons par exemple les accidents d’avion . Les médias accentuent toujours de manière excessive ce genre de catastrophe car ils en parlent sans arrêt . On sera donc amené à considérer plus plausible que le prochain voyage en avion soit fatal. Ajouté au fait que ce genre de drame implique de fortes émotions on peut arriver dans une situation ou prendre l’avion devient un calvaire car on est terrorisé par l’idée d’un crash alors que statistiquement il est bien plus dangereux de prendre la voiture . Il en est de même pour la crainte de l’apocalypse ou on entend souvent que des catastrophes naturelles comme les tempêtes , cyclone ou séisme qui frappent certains pays sont des signes de la fin des temps. Les croyances apocalyptiques sont un élément de la tradition chrétienne et les moments apocalyptiques sont les produits d’un sentiment de crise . Rien d’étonnant alors que de voir Charlotte dont les croyances sont profondément religieuses nous avertir d’une fin du monde imminente .

La question qu’on peut se poser c’est de savoir comment faire pour sortir du piège des croyances erronées ?

A mon humble avis je pense qu’il faut simplement développer son esprit critique . L’objet sur lequel porte la valeur explicative de notre croyance peut être varier ou être trop complexe et donc mal compris la première fois . Il serait donc utile d’évaluer la validité de nos croyances .Cette analyse entrainera un remplacement des croyances que si nous arrivons sur des conclusions plus réalistes et mieux étoffés. Cela évitera donc que ce genre de croyance prenne le dessus sur notre raison et que la goutte d’anarchie s’introduise et vienne déranger l’ordre établi et rendant le tout chaotique comme nous avons pu l’observer pendant l’évènement de la crise du Rhin  

---

Ce contenu fait partie du parcours temporel "Crue du Rhin, entre science et fiction" conçu par le Master Sciences et société de l'Université de Strasbourg.

Informations générales