Dossier
Édito 
La série "Des oreilles au sol" suit le déroulement d’un projet scientifique d’envergure, RESIF, qui mobilise un grand nombre de savoir-faire et de connaissances, pour améliorer notre compréhension du sol. Le réseau sismologique français actuel ne donne qu’une image partielle de l’activité sismique de notre territoire, tant au niveau de la couverture que du type d’activité détectable. Pour être capable d’imager la terre et de mesurer précisément les déformations du sol, plusieurs organismes et établissements de recherche français mettent en oeuvre l’Infrastructure de Recherche RESIF, le REseau SIsmologique et géodésique Français. Une équipe de l’École et Observatoire des Sciences de la Terre, à Strasbourg, est fortement impliquée dans la mise en oeuvre du coeur de cet équipement : l’antenne sismologique permanente métropolitaine, qui permettra à la France de se doter de l’un des plus homogène et dense réseau sismologique dans le monde. La série "Des oreilles au sol" explore les enjeux scientifiques et la dimension technique de ce projet. Exemples à l’appui, différents volets de la constitution du réseau seront éclairés par les hommes et les femmes directement impliqués. Ils partageront leur démarche ainsi que les choix qu’ils doivent opérer quand il s’agit d’allier l’exigence de précision scientifique aux contraintes du terrain.