Billet

Qui était Otto Toepfer ?

Publié le
05 janvier 2019
par Oscahr
Mis à jour le
20 août 2019
Histoire des sciences
Objets de sciences

On ne sait pas grand-chose sur l'enfance d'Otto Toepfer, seulement qu'il est né en 1845 près de Berlin. Là où nous avons plus d'informations est au départ de ces études où l'on sait qu'il fait son apprentissage chez le mécanicien P. Barrand à Berlin. A côté il suit également des cours de dessin, de mathématiques, de physique et de technologie.

Une fois son apprentissage fini, en 1864, il devient assistant dans différents ateliers comme celui de Pistor et Martins à Berlin, le premier à fabriquer une lunette méridienne en Allemagne. La lunette méridienne ayant été l'un des outils les plus importants du XIXème siècle dans le domaine de l'astrophysique. Il travailla également dans les ateliers de Franz Schmidt et Haensch, ateliers qui existent aujourd'hui encore. Ensuite, grâce à une bourse d’État, il visita en 1867 l'exposition universelle de Paris. Enfin de 1870 à 1873 à Potsdam, avant de créer sa propre entreprise, il sera assistant chez Edmund Hartnack, un inventeur et opticien allemand qui travailla à Paris de 1857 a 1870, notamment reconnu pour l'excellente qualité de ses microscopes et outils d'optiques qu'il fournissait pour des observatoires allemands.

Otto Toepfer a donc grandi en travaillant avec beaucoup de grands mécaniciens et inventeurs notamment dans l'optique. C'est pour cela qu'en 1873 il décide de fonder son propre atelier où il débuta en tant que principal fournisseur de Hartnack.

La création en 1874 de l'observatoire d'astrophysique de Potsdam permis a Toepfer de recevoir un grand nombre de commandes. Il construit notamment selon les plans de Hermann Carl Vogel, directeur de l'AOP, et de son collègue Johannes Franz Hartmann un spectrophotographe qui permit la découverte des étoiles doubles spectroscopiques. Il développa un sensitomètre selon les plans de Julius Scheiner. Il construit notamment le photomètre à coin d'enregistrement et perfectionna le photomètre de Zöllner.

La renommé internationale de l'AOP était selon le directeur Vogel en parti dû à l'excellente précision des instruments de Toepfer.

En 1896 Otto Toepfer cède son entreprise à son fils Reinhold Toepfer qui remportera plusieurs grands prix comme celui de l'exposition universelle de Paris en 1900 ou celui de Saint-Louis en 1904, ainsi que la médaille d'or de l'exposition universelle de Milan en 1908.

Source du visuel :

Observatoire astrophysique de PotsdamTirage photographique Papier albuminé ( ?) contrecollé sur carton, vers 1880,
Bibliothèque de l'Observatoire de Paris

Image:

https://bibnum.obspm.fr/ark:/11287/8qts#?c=0&m=0&s=0&cv=0&z=-0.0988%2C-0.2078%2C1.1111%2C1.2814

Information :

https://de.wikipedia.org/wiki/Otto_Toepfer_%26_Sohn

Ce billet et ses sources ont été publiées par le site Oscahr au nom de Yan Brault, étudiant en L1 Sciences de l'Ingénieur (2018-2019).



Informations générales